www.athle.fr
Accueil
sables etudiant club athlétisme plus qu'un club...
La belle solidarité de la team Melvyn pour guider le jeune malvoyant handisport du Sec-Athlétisme.


Melvyn Drouart à l’entraînement avec ses guides. Belle solidarité aux Sables-d’Olonne (© Sec-Athlétisme.)



Melvyn Drouart est un jeune athlète mal-voyant licencié aux Sables-d’Olonne.

C’est une belle chaîne de solidarité qui s’est montée au Sec-Athlétisme pour permettre à Melvyn de s’entraîner, chaque samedi matin.

Des guides

Melvyn Drouart avait montré de très belles dispositions sur le demi-fond malgré son handicap. Mal voyant, il parvenait à courir seul. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Il a besoin d’un guide. Aussi, c’est toute une chaîne de solidarité qui s’est créée autour du jeune homme.

“Melvyn fait son retour au club après une tentative malheureuse à Angers où il étudie. Il s’est retrouvé sans encadrement dans cette grande ville. Aux Sables-d'Olonne, c’est une belle mobilisation qui s'est mise en place.”

Michel Bessonnet, coprésident du club des Sables-d’Olonne.

Quatre bénévoles

La team Melvyn est née. Elle est mobilisée tous les samedis matin depuis six semaines, sous la houlette de Jean-Paul Boufanais, assisté de Philippe Simon.

Autour de Melvyn, quatre athlètes se sont engagés pour lui permettre de s’entraîner dans de bonnes conditions. Sébastien Épaud, Philippe Prouteau, Serge Perotin et Christian Dudoigt, deviennent à tour de rôle son guide pour courir à ses côtés, aujourd’hui avec un lien.

Avec sa détermination et son potentiel, Melvyn peut croire à de belles performances lors des futures compétitions nationales Handisport. Il entend exploser son record sur 1500 (5’34″49) et remercier à sa façon, ceux qui lui permettent de courir.

Le club rappelle que pendant le confinement, l’accès au stade est autorisé pour les athlètes de haut niveau et Handisport .

Par Laurent Foreau Publié le 23 Nov 2020 sur le site du Journal des Sables.